Retour

2ème Appel à projets : 57 candidatures enregistrées

17 mars 2017

Le 14 mars dernier le deuxième Appel à projets du Programme Italie-France Maritime 2014-2020 a été clos. Au total 57 candidatures ont été rassemblées sur les quatre Axes du Programme.

>>> INFOGRAPHIE

Plus d’un tiers des propositions concernent le thème du tourisme innovant et durable : 20 candidatures étaient liées à la promotion des produits touristiques et à l’amélioration de l’accessibilité et de la durabilité de l’offre touristique (Axe 1, Lot 1). Des projets simples mono et pluri-action seront financés pour soutenir la compétitivité des micro et PME de ce secteur.

Une candidature a été enregistrée sur le thème de la sécurité en mer (Axe 2, Lot 1). La zone de coopération présente une haute vulnérabilité par rapport à la sécurité des passagers, des travailleurs et des marchandises. La coopération territoriale est cruciale pour améliorer la couverture des système de contrôle et de surveillance de la navigation.

Sur le thème de la protection des eaux marines dans les ports, huit candidatures ont été présentées (Axe 2, Lot 2). Les projets approuvés contribueront à réduire l’impact des déchets et des eaux usées liés aux activités humaines dans les zones portuaires.

Par rapport à la promotion et sauvegarde des ressources naturelles et culturelles, deux candidatures ont été enregistrées (Axe 2, Lot 3). Dans ce Lot étaient admis des projets stratégiques intégrés thématiques finalisés au développement des réseaux transfrontaliers des sites culturels et à la gestion intégrée du patrimoine.

Il y a eu trois candidatures, ensuite, sur le thème du développement des infrastructures et des services des ports et sur la réalisation de plateformes ICT (Axe 3, Lot 1).

Dans les zones portuaires des projets seront également réalisés pour réduire la pollution acoustique, en réalisant des modèles de simulation et de réglementation du trafic terrestre et des outils ITS (Intelligent Transport Systems). Les candidatures enregistrées pour ce Lot (Axe 3, Lot 2) étaient six.

Cinq propositions ont été transmises pour faciliter le passage au Gaz Naturel Liquide (GNL) comme alternative en mer aux huiles de combustion conventionnelles (Axe 3, Lot 3). Les projets approuvés pourront réaliser des études de faisabilité pour diffuser l’utilisation de ces carburants moins polluants, en conformité avec le Livre Blanc de la CE “Tableau de marche pour un espace unique européen des transports” daté 2011.

Pour passer aux mesures de soutien au marché du travail dans la zone de coopération, huit propositions ont été proposées sur le thème tutorat et du coaching (Axe 4, Lot 1) : les projets approuvés pourront crées des réseaux transfrontaliers pour répondre à la faible présence de ce type de services, en contribuant ainsi à Réduire le taux de chômage, particulièrement élevé dans la zone d’intervention du Programme.

Pour terminer, il y a eu quatre propositions liées à la réalisation de parcours communs d’accompagnement au reclassement, au management buy out et aux essaimages, pour les chômeurs suite à la crise des entreprises (Axe 4, Lot 2). Les interventions contribueront à promouvoir l’occupation en soutenant les micro-entreprises et les entreprises sociales des filières prioritaires transfrontalières du Programme.