Retour

Gaz Naturel Liquéfié: un carburant maritime d'avenir

17 septembre 2018
Le 17 septembre à Bastia se tiendra la conférence "Gaz Naturel Liquéfié: un carburant maritime d'avenir : Enjeux - Acteurs - Problématiques".
Bastia , Musée de Bastia - ore: 09:00

La conférence a pour objectif de présenter les projets cofinancés par le Programme Interreg Italie-France Maritime en matière d'utilisation du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et pour discuter des enjeux et opportunités liés à l'utilisation des carburant alternatifs dans les transports maritimes.

Participeront à la conférence les partenaires des projets, des représentants des territoires et des experts du secteur.

>> LIEN au formulaire d'inscription

>> PROGRAMME

Pour plus d'information, écrire à Jose Bassu, Office des Transports de la Corse: jose.bassu@otc-corse.fr


À propos des projets sur l'utilisation du GNL:

Pour anticiper sur les directives du Parlement Européen concernant les carburants alternatifs moins polluants, l’Office des Transports de la Corse, les Régions Sardaigne, Ligurie et Toscane, la Chambre de commerce du Var, l’Autorità di Sistema portuale del Mar Tirreno settentrionale et les universités de Cagliari, Genova et Pisa ont élaboré un cluster de projets de préparation à l’utilisation du GNL dans les activités liées au transport maritime.

L’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) dans les ports exige la mise en œuvre d'un système d’infrastructures qui puisse se baser sur un réseau de distribution fiable et sécurisé. La réalisation de ces infrastructures implique des décisions stratégiques sur la localisation des installations pour le stockage et la fourniture de GNL. Le résultat doit être un espace maritime interrégional commun du nord de la Méditerranée qui s’impose comme référence en termes de navigation propre pour le futur.
Ce cluster de projets se compose de 4 projets: GNL FACILE, PROMO GNL, SIGNAL, TDI RETE-GNL.

    1. TDI rete GNL – Ce projet se propose d'identifier les normes et les procédures interdisciplinaires qui combinent les dimensions technique et économique et qui soient communes à tous les ports de la zone. Cette étude fera, outre un état des lieux, office de feuille de route pour l’approvisionnement, le stockage et la fourniture du GNL dans les ports de la zone. Elle est partagée par les cinq régions et permet une mutualisation des moyens et une réduction des coûts.

    2. SIGNAL – Sur la base de l’étude de TDI RETE-GNL, le projet SIGNAL doit définir un système intégré de distribution du GNL dans les cinq territoires du Programme pour les navires et éventuellement d’autres moyens de transport ou d’autres activités. Il s’agit de constituer une base de développement stratégique du système de distribution du GNL par :
        a. 1 modèle d'optimisation du réseau maritime pour l'approvisionnement,
        b. 1 modèle de localisation des sites de stockage dans les ports de destination,
        c. 1 modèle de distribution interne dans les territoires les moins équipés.

    3. GNL FACILE - Dans ce projet, il s'agira de mettre en œuvre une action pilote de réalisation de stations mobiles de stockage et approvisionnement dans les ports commerciaux. Ces stations mobiles, qui peuvent être de type barge (sur plan d’eau) ou container (sur terre) prouveront aux opérateurs l'application immédiate de fourniture de GNL et montreront le fonctionnement de la technologie de la chaîne GNL.

    4. PROMO- GNL –  sur la base des trois actions précédentes, ce projet va promouvoir et accélérer l'adoption du GNL pour les opérations portuaires et maritimes, directement ou indirectement liées au transport maritime et aux activités se déroulant dans la zone portuaire.