Retour

IMPACT et l'objectif du réseau radar le plus important pour la surveillance des aires marines protégées d'Europe

11 mai 2020
Nous sommes heureux de partager et de mettre en évidence cette nouvelle concernant les travaux du projet IMPACT pour la construction de la plus grande couverture de radar HF dans une aire marine protégée (AMP) en Europe. En fait, cet objectif ambitieux semble désormais très proche d'être atteint grâce au financement du programme maritime Italie-France et à la collaboration avec d'autres projets de ce programme.

Qu'est-ce qu'un réseau radar HF? Les radars haute fréquence (HF) sont des outils de télédétection pour la collecte automatique de données, qui fournissent des informations actualisées sur l'état de la mer et des courants, permettant notamment d'identifier rapidement les déversements de substances nocives dus aux accidents maritime liés au transport de marchandises dangereuses ou dans les zones portuaires adjacentes.

Le réseau radar que le projet IMPACT développe a pour objectif de suivre ces activités dans les aires marines protégées de Secche della Meloria, Cinque Terre, Port-Cros et Porquerolles et du Parc Marin Cap Corso et Agriati, et dans les ports Livourne, La Spezia, Toulon et Bastia. Ces zones abritent un écosystème unique en Méditerranée et ont donc besoin d'une protection adéquate. Dans le même temps, l'identification et la promotion de lignes directrices capables de concilier la protection et la conservation de ces zones avec le développement des activités portuaires transfrontalières est l'objectif principal du projet IMPACT.

Grâce au projet IMPACT, le nombre de stations radar fonctionnant sur les côtes de la zone transfrontalière a augmenté et un système de surveillance coordonné a été créé le long de 200 km de côtes, avec des emplacements dans des zones stratégiques pour la présence de ports et d'AMP, dans des zones entre la Toscane, la Ligurie et la région Paca Sud en France.

En plus de reconnaître le travail extraordinaire du projet IMPACT, il est également important de souligner que ce résultat est la conséquence d'une collaboration avec d'autres projets, financés par le programme maritime Interreg Italie-France pendant la programmation actuelle et passée. En effet, IMPACT collabore étroitement avec des projets en cours tels que Sicomar Plus et Sinapsi, mais a également capitalisé les expériences d'autres projets tels que RITMARE, MOMAR et SICOMAR (Programme 2007-2013).

Enfin, le dernier asset de l'action de IMPACT concerne l'étude des courants marins en relation avec le transport du phytoplancton et du zooplancton, y compris les œufs et les larves d'organismes marins. L'étude de ces informations, combinée à celle sur les courants marins, a pour objectif d'évaluer les propriétés de rétention écologique des AMP, d'améliorer la compréhension de la dispersion larvaire et de la connectivité à des fins de reproduction entre les organismes qui les peuplent.

► Cliquez ici pour visiter la page du projet IMPACT!