CIEVP

Compétitivité et Innovation des Entreprises des Villes Portuaire

Retour

Antibes déploie une stratégie «smart city»

05 juillet 2018

Après une rencontre fructueuse entre une vingtaine de partenaires le 27 juin, l’Office de commerce d’Antibes passe à l’action. Dans le cadre du projet européen CIEVP, de nouvelles technologies devraient fleurir en cœur de ville avant la fin de l’année. L’objectif, mettre en place des outils innovants et faire entrer Antibes Juan-les-Pins dans l’air de la «smart city».

Après la théorie, vient la pratique. Au terme d’un premier workshop concluant entre les représentants des cinq villes membres du projet européen «Compétitivité et Innovation des Entreprises des Villes Portuaires» (CIEVP), l’Office de commerce d’Antibes peut se réjouir de voir ses ambitions se concrétiser. En atteste l’enthousiasme de son Adjoint à l’Economie Locale, au Commerce, à l’Artisanat et à la valorisation du domaine public, Patrice Colomb : «Au-delà de ce rendez-vous aux côtés des villes d’Ajaccio, Gênes, Alghero et Portoferraio, nous nous engageons sur une logique partenariale de long terme car nous posons la même volonté d’optimiser la synergie commerciale entre nos espaces portuaires et nos coeurs de ville». En somme, des objectifs partagés et une motivation décuplée pour ces porteurs de projets innovants.

«Doter la ville et tous ses acteurs d’outils de mesure fiables et interactifs»

Échanges, retours d’expériences et propositions concrètes ont donc rythmé cette matinée destinée à poser sur la table les ambitions de chaque acteur de ce projet. Parmi les solutions avancées par la ville d’Antibes Juan-les-Pins : l’installation de 23 caméras 3D dans 10 zones stratégiques afin de mesurer les flux piéton et automobile, la création d’une application “Ville d’Antibes” génératrice de parcours piéton ou encore la mise en place de mobilier urbain connecté. «L’objectif étant que tout soit mise en place avant les festivités de Noël afin de doter la ville et tous ses acteurs d’outils de mesure fiables et interactifs» résume Patrice Colomb. De quoi faire entrer Antibes Juan-les-Pins dans l’air de la «smart city».