IMPACT

IMpatto Portuale su aree marine protette: Azioni Cooperative Transfrontaliere

Retour

Comment peut-on réduire les effets d'un déversement de polluants en mer?

03 février 2020

Le déversement de polluants en mer est un événement critique pour l'environnement. Les autorités chargées interviennent pour atténuer les dommages, en utilisant des outils de prévision, qui peuvent fournir des indications sur les directions possibles de propagation des polluants déversés.

Dans le cadre du projet IMPACT, les partenaires CNR-ISMAR, Consorzio LaMMA, IFREMER et Université de Toulon collaborent pour fournir des informations justificatives aux autorités intervenant pour la protection du milieu marin, par un système d'information géographique (GIS), bientôt disponible en ligne.

Grâce à l'intégration entre les observations de courants marins superficiels (obtenues par  radar HF et drifter) et les résultats des modèles numériques (pour étendre l'estimation des courants marins à toute la colonne d'eau), on peut calculer la distance océanographique, une donnée qui sera disponible sur le GIS.

La distance océanographique est une information fondamentale: elle permet de savoir combien deux points sont proches, et donc liés, en termes de transport des courants. Elle se réfère au temps moyen nécessaire pour connecter un lieu A à un lieu B, sous l'action des courants marins. Donc, deux lieux peuvent être géographiquement loin, mais océanographiquement proches, en fonction des courants marins qui les relient.

La collision qui a eu lieu entre deux navires en octobre 2018, à proximité du parc naturel marin de Cap Corse et des Agriates, au nord de la Corse, nous permet de mieux clarifier la différence entre distance géographique et distance océanographique. Les modèles numériques avaient prévu que le déversement de carburant aurait atteint le littoral de la France, sous l'action des courants marins, et non les côtes de la Corse et de la Ligurie, comme on pouvait s'y attendre. On peut en conclure que la Corse et la France sont géographiquement loin, mais océanographiquement proches: elles sont connectées en termes de courants marins et de substances transportés avec eux.