IMPACT

IMpatto Portuale su aree marine protette: Azioni Cooperative Transfrontaliere

Retour

À Bastia sixième réunion du Comité de pilotage et technique-scientifique

03 octobre 2019

Située au sud de Bastia - entre l’étang de Biguglia et la mer Tyrrhénienne - la plateforme Stella Mare de l’Université de Corse accueille les jeudi 3 et vendredi 4 octobre 2019 le 6ème Comité de pilotage et technique-scientifique du projet IMPACT - Impact des ports sur les aires marines protégées : actions de coopération transfrontalière.

Le CNR - ISMAR et le partenariat complet - CIBM, Consorzio LaMMA, IFREMER, ISPRA, LECOB-CNRS, région Toscane et Université de Toulon - participeront à l’évaluation de l’avancement du projet.

Les travaux du jeudi 3 octobre porteront, dans l'introduction plus organisationnelle, sur les aspects de la communication et de la diffusion des actions du projet à la fois au niveau du partenariat interne et à l'extérieur des parties prenantes. Plus tard dans la journée, la discussion concernera l’output du projet “Plan d'action transfrontalier pour la protection des AMP”, ainsi que le rapport sur les activités réalisées en fonction de suivi écologique, de suivi des contaminants chimiques, de mesures directes de transport et de dispersion en mer, de modèles de circulation marine et dispersion.

Le vendredi 4 octobre sera réservé à la Conférence d’information; l’accent sera mis sur le rôle de la Corse dans les programmes de coopération Européenne, les instruments de gouvernance du Parc marin du Cap Corse et de l'Agriate et l'approfondissement des objectifs du projet transfrontalier IMPACT.

La journée se poursuit avec les intervention sur les thèmes de la distribution des contaminants, de réseaux de radars côtiers transnationaux et nationaux, de modèles de circulation marine et dispersion, de suivis et de modèles écologiques.

Les journées à la plateforme Stella Mare se termineront par une discussion générale avec les parties prenantes et des recommandations pour des actions de gouvernance, soulignant l’importance de la contribution de la recherche scientifique et technologique dans les processus décisionnels limitant les déversements polluants, la protection des AMP et le développement d'un espace transfrontalier durable.