IMPACT

IMpatto Portuale su aree marine protette: Azioni Cooperative Transfrontaliere

Le projet

Le projet IMPACT se confronte au défi de la gestion d'aires marines protégées situées dans le voisinage de zone portuaire.

L'objectif final est de mettre au point des plans de gestions transfrontaliers qui permettent une protection efficace des AMP en prenant en compte l'exigence de développement durable des ports, qui sont élément fondamental de la croissance bleue. Dans ce but, IMPACT produira un système d'information géographique (SIG) dédié disponible sur le web, avec des couches d'information sur:

a) le transport par les courants marins entre les ports et les AMP obtenus avec des instruments océanographiques tels les radars et les bouées dérivantes;

b) les propriétés de rétention écologique des AMP obtenus par des relevés écologiques et la modélisation numérique;

c) la distribution des contaminants basée sur des données historiques et des mesures dédiées.

IMPACT produira des cartes annotées par des feux tricolores pour évaluer dans le temps la vulnérabilité des AMP causée par le voisinage des zones portuaires. L'approche est basée sur un plan de modélisation et de suivi innovant, qui capitalise et amplifie le réseau d'infrastructure transfrontalier initié dans des projets MOMAR et SICOMAR. Le SIG sera un instrument dédié aux gestionnaires d'AMP, alors que le plan de suivi mis en place par le projet donnera des indications aux acteurs de la mise en oeuvre de la Stratégie Cadre pour le Milieu Marin. Les partners région Toscane, ISPRA (Italie) et Ifremer (France) sont directement impliqué depuis longtemps dans Pag. 1/56 cette mise en oeuvre.

Le partenariat inclut 4 régions (Toscane, Ligure, Corse et PACA) et la méthodologie sera testée sur 4 AMP dans le voisinage immédiat des grands ports de Livorno, La Spezia, Bastia et Toulon. L'approche transfrontalière se justifie à la fois par le besoin commun de gestion dans des zones clés et pour autant vulnérables et pour assurer l'efficacité des interventions, en les fondant sur un réseau d'infrastructure et de pratiques partagée.

Durée: 36 mois
Date de démarrage: 1er mars 2017

Ce projet bénéficie du soutien financier de l’Union européenne (FEDER : Fonds européen de développement régional). Budget total : 1.932.234,84 € - Financement FEDER : 1.642.399,61 €.